Fauteuil COBRE

Cuivre en brésilien, un matériaux qui vient subtilement habiller les formes des accoudoirs. Objet de décoration, son inspiration de l’époque Art Déco privilégie l’esthétisme des formes. Autre façon de regarder un tableau, le fauteuil COBRE est magnifié par des peintures aux motifs tout en couleurs. Le touret, sa structure principale, est le support idéal et original pour les tableaux de l’artiste, tandis que le bois usagé, taché et marqué lui donne l’illusion d’un meuble marqué par le temps.

Fauteuil LUA

Bidon de métal, bois, cuivre et couleurs. Large, massif, assise basse et rondeurs généreuses, l’époque Art Déco est toujours présente dans ce fauteuil, inspiré des emblématiques fauteuils « club », comme le souligne encore l’habillage métallique du dossier, cloué façon tapissier. La peinture omniprésente sur le bidon s’exprime sur un bel espace alliant le métal et le bois. Ses pieds numérotés (pièces uniques) sont un étonnant clin d’œil à l’usage du bois recyclé dans sa conception.

Fauteuil BAHIA

Ce fauteuil, esprit voyage dans le futur, a été créé à l’occasion du salon ART & DECORATION, Paris 2016. Tel le COBRE, la peinture de l’artiste trouve sa place sur l’espace découpé des accoudoirs cuivrés. L’ensemble allégé, bas et allongé en fait une réelle invitation au farniente. La bande métallique, patiemment pré-percée et clouée sur le haut du dossier qui croise avec le cuivre rappelle que cet apport de matériaux est une constante dans nos assises.

Fauteuil AREIA

Esprit grand paquebot, repos sous la varangue, le modèle AREIA traverse les époques. Mi transat, mi fauteuil, sa ligne tout en arrondis est une invitation complémentaire au voyage. Il y a de la joie et de l’élégance dans cette réalisation unissant le beau et le pratique. Cette oeuvre d’art trouvera aisément sa place, tant dans un intérieur design que dans le salon d’un hôtel particulier en front de mer.

Print Friendly